La Suisse 2.0 vue par 27 dessinateurs de presse

MorgesLa Maison du Dessin de Presse consacre une expo à la question de la communication et du partage d’informations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelles sont les conséquences des nouveaux modes de communication sur notre société? A la Maison du Dessin de Presse, vingt-sept dessinateurs posent un regard tantôt amusé, tantôt songeur sur les réseaux sociaux et médias digitaux. L’exposition «Suisse 2.0» sera présentée dès demain et jusqu’au 10 juillet sur les cimaises de l’institution morgienne.

«Le [numérique] a considérablement changé le métier de dessinateur de presse. Aujourd’hui, leur travail se diffuse sur les réseaux sociaux»

«Nous avons choisi cette thématique car il s’agit d’un sujet dont on parle beaucoup, mais aussi parce qu’il a considérablement changé le métier de dessinateur de presse, explique Charlotte Contesse, conservatrice. Avant, leur travail n’était publié que dans la presse écrite. Aujourd’hui, il se diffuse sur les réseaux sociaux. La visibilité de ces artistes a énormément évolué ces dernières années.»

Sur les murs de la Maison du Dessin de Presse, chaque croqueur d’actu dévoile, par son coup de crayon, ses réflexions, ses points de vue, ses interrogations. «Nous aurions pu classer les œuvres par thématiques, mais nous souhaitions avant tout mettre en avant les dessinateurs», reprend Charlotte Contesse.

«Le filtre du téléphone portable»

Cela dit, au gré des croquis et des dessins, des thématiques se détachent. Le sentiment d’être observé par le tout-puissant Google ou encore l’omniprésence du téléphone portable dans notre quotidien. «Aujourd’hui, les gens prennent des photos d’eux et du monde qui les entoure avec leur smartphone. Tout se passe à travers le filtre du téléphone portable», conclut la conservatrice.

Créé: 24.05.2016, 10h13

Suisse 2.0


Morges, Maison du dessin de Presse
Du 25 mai au 10 juillet 2016
www.maisondudessindepresse.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.