Prince parle d’outre-tombe

EvénementRandom House publiera en octobre les Mémoires de l’artiste décédé il y a 3 ans.

Prince rédigeait ses Mémoires à l’époque de sa mort.

Prince rédigeait ses Mémoires à l’époque de sa mort. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En mars 2016, Prince avait donné un miniconcert à New York pour annoncer la publication de ses Mémoires, ou du moins, les cinquante pages déjà rédigées. Quelques semaines plus tard, le 21 avril, le compositeur de Minneapolis mourrait d’une overdose accidentelle d’opiacés, à 57 ans. «Il s’agit d’un compte rendu profondément personnel de la trajectoire d’un homme qui, né Rogers Nelson, en est arrivé au Prince que nous connaissons: l’histoire d’un gamin qui absorbait le monde et créait une vision, avant que la gloire et le succès ne le définissent.»

L’artiste avait demandé à l’écrivain Dan Piepenbring de superviser son travail, soulignant que ce chroniqueur du «New Yorker» et «The Paris Review Daily» , n’avait «rien d’un yes man». Selon ce dernier, Prince entendait «mener une réflexion profonde sur lui-même et sur les idées qu’il pouvait apporter au monde, tout en gardant la mystique et l’aura qu’il avait si soigneusement cultivées».

Selon son éditeur, Random House, l’ouvrage, dont il avait choisi le titre, «The Beautiful Ones», comportera des photographies rares et divers fac-similés. Les partitions manuscrites et illustrées de dessins de l’album désormais mythique «Purple Rain» (1984) y figureront. (TDG)

Créé: 23.04.2019, 22h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

CH: une femme sur cinq a subi des violences sexuelles
Plus...