Passer au contenu principal

La Nyonnaise Zoé Cadotsch traque les anecdotes du monde entier

Vous avez une histoire à raconter? L’artiste l’inscrira dans son Centre international d’archivage d’anecdotes.

Mardi à Nyon, Zoé Cadotsch collectionnait les anecdotes des passants empruntant le Nyon-Saint-Cergue-Morez.
Mardi à Nyon, Zoé Cadotsch collectionnait les anecdotes des passants empruntant le Nyon-Saint-Cergue-Morez.
Philippe Maeder

Elle se balade avec une grande boîte aux lettres de style ancien, un petit bureau mobile et des formulaires dont les lignes sont vierges. Zoé Cadotsch espère que des passants, des curieux vont y poster ou y inscrire une anecdote. N’importe laquelle, pourvu qu’elle soit insolite et personnelle.

«Une anecdote ne doit pas forcément être drôle, mais elle doit relater un fait curieux, sans portée, qui relève du quotidien et doit avoir une chute», explique la Nyonnaise, qui a fait de ces historiettes glanées près de chez elle ou dans le monde entier une expression artistique originale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.