Joël Dicker revient aux affaires

LittératureL'écrivain genevois lance son nouveau thriller sur Facebook. «L'énigme de la chambre 622» se déroule à Verbier. Et plus si affinités dès le 17 mars.

Joël Dicker publie un nouveau roman.

Joël Dicker publie un nouveau roman. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Joël Dicker a annoncé sur son compte Facebook la parution de son nouveau roman «L’énigme de la chambre 622».

Joël Dicker, auteur de «La vérité sur l'affaire Harry Québert», «Le livre des Baltimore» et «La disparition de Stéphanie Mailer», a annoncé sur son compte Facebook le 23 janvier dans la soirée la parution de son nouveau roman, «L’énigme de la chambre 622». De Fallois le publiera le 17 mars en Suisse et le 25 mars en France. De nombreuses séances de dédicaces suivront, à Genève (17 et 19 mars), Romont et Fribourg (18 mars), Payerne (20 mars), Nyon et Lausanne (21 mars), avant Paris, etc.

Pour ce nouveau roman, l’écrivain revient au pays et quitte les États-Unis pour les Alpes suisses au cœur du Palace de Verbier lors d’une nuit de décembre. L’enquête de police n’aboutira jamais. Lorsque des années plus tard, en 2018, un écrivain séjourne dans ce palace pour les vacances, il se retrouve lié à cette affaire, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies dans une Suisse pas vraiment tranquille. Le dernier roman de l'auteur, «La disparition de Stéphanie Mailer» (2018), s'est vendu à plus de 700'000 exemplaires, tous formats confondus (source GFK). «La vérité sur l'affaire Harry Québert», Grand prix du roman de l'Académie française et prix Goncourt des lycéens, s'est écoulé en grand format et en poche à 1'900'000 exemplaires, et a été adapté l'an dernier en série télévisée par Jean-Jacques Annaud. «Le livre des Baltimore» a été vendu à près de 900'000 exemplaires.

Créé: 27.01.2020, 14h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...