Passer au contenu principal

Jean-Paul Dubois, désabusé, adoré

Nommé au Goncourt, l’écrivain français livre «La succession», son 21e roman. Rencontre à Paris avec un auteur à succès.

Jean-Paul Dubois, écrivain installé à Toulouse, rempile avec «La succession» son 21e roman.
Jean-Paul Dubois, écrivain installé à Toulouse, rempile avec «La succession» son 21e roman.
Pierre Andrieu

Cinq ans que ses fans l’attendaient, ce nouveau roman. Pas étonnant donc qu’il se soit très vite glissé à la troisième place dans la liste des best-sellers, avec plus de 60 000 exemplaires vendus. Et pourtant, on ne peut pas reprocher à Jean-Paul Dubois d’abuser de la corde sentimentale, de caresser ses lecteurs dans le sens du poil (même s’il y a toujours des chiens qui trottinent dans ses pages) ni de coller à la mode de ces «feel good books» qui vous métamorphosent en maître de sérénité. Le thème de Lasuccession est «une histoire d’impossibilité, d’incapacité à vivre», résume Jean-Paul Dubois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.