J. K. Rowling crée un objet magique: tout son univers dans un livre en relief

PhénomèneAlors que les éditeurs restent en chasse pour trouver le nouvel «Harry Potter», sa créatrice ne chôme pas.

«Le grand livre pop-up de Poud­lard» se déploie en 3D.

«Le grand livre pop-up de Poud­lard» se déploie en 3D. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le marché du livre jeunesse, 28% de l’édition littéraire en France, soit 83,3 millions d’exemplaires annuels, reste florissant. Ainsi, selon une étude GFK-Livres Hebdo, les adultes achètent en moyenne six livres pour enfants pour environ 57 francs, les albums de BD, «Astérix» en tête, et les poches en progression constante, alors que jeux et coloriages déclinent.

J. K. Rowling, et son magicien Harry Potter, reste l’auteure la plus vendue, tous formats et segments confondus. Alors que la romancière place dans le top 10 les trois premiers tomes de la série bouclée en 2007, et sa pièce de théâtre «L’enfant maudit», la Britannique tente aussi de se renouveler. Ainsi de sa nouvelle saga, «Les animaux fantastiques», dont le volume II vient d’être adapté au cinéma. Non seulement «Les crimes de Grindelwald» se voit prolongé par le classique scénario du film, mais il trouve une variante scientifique avec «Vie et habitat» du bestiaire.

En cette fin d’année, les fans d’«Harry Potter» découvriront surtout un objet magique, collector géant à manier avec délicatesse, «Le grand livre pop-up de Poud­lard». Se déployant sous forme de carte tridimensionnelle, cette maquette extraordinaire cache par des tirettes et autres flaps les secrets enfouis de l’école de sorcellerie. De la Forêt interdite au terrain de quidditch, des dortoirs des maisons Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard à la Chambre des secrets, les moldus auxquels ces lieux mythiques sont interdits pourront se croire en 3D sous la férule du professeur Albus Dumbledore.

(TDG)

Créé: 03.12.2018, 20h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...