Hélène Becquelin croque dans une savoureuse madeleine

IllustrationsAvec le très réussi «Adieu les enfants», l’auteure lausannoise remonte le temps, entre tendresse et émotion.

Les petits héros d’«Adieu les enfants».

Les petits héros d’«Adieu les enfants». Image: HÉLÈNE BECQUELIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour peu que vous ayez grandi dans les années 60-70, vous avez forcément vibré comme Hélène Becquelin aux exploits de Roland Colombin sur une TV achetée tout exprès pour les JO de Sapporo. Voire joué au jokari, collectionné les points Mondo et Silva ou effectué des balades dominicales le cou ceint d’une «cravate à élastique» et les pieds serrés dans des chaussettes à trous-trous.

Toutes situations proches de l’universel décrites dans «Adieu les enfants», magnifique petit recueil d’illustrations mettant en scène l’auteure, sa sœur cadette et son grand frère. Trois gosses passionnés par le dessin, le genre à vous poutzer une pochette de feutres durant les vacances d’été. Pas des Caran d’Ache, attention, ceux-ci coûtaient déjà une blinde, il fallait se contenter d’une sous-marque, mais ça n’enlevait rien à la passion dévorante pour le trait.

Avec ces planches à la mine de plomb publiées initialement dans le quotidien «Le Temps», l’auteure d’«Angry Mum» remonte le temps, entre tendresse et émotion, manière de soulager son chagrin en souriant plutôt qu’en pleurant. Car le frangin de ce trio, c’était Mix & Remix, disparu au cours de l’hiver 2016. Un gosse déjà doué pour l’humour, qui faisait rire ses sœurs en racontant des histoires drôles sur la base des images imprimées sur les cartes «Daktari», une série télévisée d’aventures animalières.

Remember Judy, l’impertinente guenon, et Clarence, le vieux lion atteint de strabisme? «C’était bonnard», pour reprendre une des nombreuses expressions romandes utilisées par Hélène Becquelin dans ce bouquin fleurant bon la madeleine de Proust.

«Adieu les enfants», par Hélène Becquelin, Ed. Antipodes, 128 p.

Créé: 27.05.2018, 21h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...