Deuxièmes sélections du Goncourt et du Renaudot: la nostalgie continue

CommentaireSans surprise, ce sont les romans s'occupant d'enjeux révolus qui figurent sur les listes resserrées des deux prestigieux prix littéraires.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les deuxièmes sélections des prix Goncourt et Renaudot sont tombées. Pas de retournement bouleversant de situation, les romans en lice s'intéressent massivement à des enjeux de société passés. Ce n'est pas une surprise, étant donné que les premières sélections avaient déjà indiqué cette tendance. Ainsi, sur les huit romans encore en lice pour le Goncourt, trois concernent les nazis, la Seconde guerre mondiale ou ses conséquences (La disparition de Josef Mengele, L'ordre du jour et Niels), un l'esclavage au XIXe siècle (Bakhita), un la guerre d'Algérie (L'art de perdre), l'un est une bio romancée d'un personnage mort célèbre (Un certain M. Piekielny) et l'autre est un polar sur un crime commis dans le passé (Summer).

Kif-Kif au Renaudot. Sur les neuf romans en lice, on dénombre deux ouvrages se déroulant dans les années 70 (Le Songe du photographe et Les Vacances), un sur la Guerre d'Algérie (Nos années rouges), un polar dont l'action a lieu en 1941 (La serpe) et deux romans qui concernent des écrivains morts et célèbres – Albert Camus et Romain Gary (Nos richesses et Un certain M. Piekielny). On compte toutefois deux livres proposant une intrigue contemporaine (Fief et Mécaniques du chaos).

Cette nostalgie du passé d'une grande partie de la production littéraire française (lire notre enquête) étonne, à une époque où des phénomènes inédits transforment profondément la société (internet et le big data, l'avancée des technologies, les guerres et la migration, les crises économiques, l'effritement de l'idéal européen et la montée des populismes, etc...). Les romanciers publiés en France et les jurés des prix qui les distinguent préféreraient-ils laisser l'interprétation de notre temps aux écrivains de science-fiction?

Les 8 romans de la deuxième sélection du Goncourt:

Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez (Grasset) Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) Niels d'Alexis Ragougneau (Viviane Hamy) Summer de Monica Sabolo (J-C. Lattès) L'ordre du jour d'Eric Vuillard (Actes Sud) L'art de perdre d'Alice Zeniter (Flammarion)

Les 9 romans de la deuxième sélection du Renaudot:

Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) Le Fou du roi de Mahi Binebine (Stock) La Disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez (Grasset) La Serpe de Philippe Jaenada (Julliard) Fief de David Lopez (Seuil) Le Songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel) Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset) Nos années rouges de Anne Sophie Stefanini (Gallimard) Les Vacances de Julie Wolkenstein (POL) Les 4 ouvrages en lice pour le Renaudot essai:

De l'ardeur de Justine Augier, (Actes Sud) Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi (Gallimard) Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) La Nostalgie de l'honneur de Jean René Van der Plaetsen (Grasset) (TDG)

Créé: 11.10.2017, 17h59

Marianne Grosjean (Image: Laurent Guiraud)

Articles en relation

Les auteurs de la rentrée littéraire 2017 remâchent le passé

Tendance Première ou Seconde Guerre mondiale, Mai 68, biographies... Une grande partie des romans à paraître snobent le monde actuel ou imaginaire. Plus...

Frileux, le Goncourt et le Renaudot snobent le présent

Commentaire Sur leur première sélection, les deux grands prix littéraires français plébiscitent massivement les romans historiques ou tournés vers le passé. Plus...

Monica Sabolo se souvient de la Genève de son enfance et emballe les prix littéraires

Littérature Avec «Summer», roman noir au fallacieux parfum de bonbon rose, l’auteur cosmopolite fouille dans de vénéneux souvenirs de famille. De quoi attirer l’attention des jurés du Prix Goncourt. Plus...

Marianne Grosjean (Image: Laurent Guiraud)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...