Passer au contenu principal

Un auteur romand offre une tribune à ses pairs

Julien Sansonnens fait parler les écrivains et met leurs propos sur internet sous la forme d’un podcast.

Julien Sansonnens.
Julien Sansonnens.
DAVID ZUBER

Julien Sansonnens est lui-même écrivain. «J’avais interrompu mon podcast «Lettres romandes» en avril 2015, le temps de rédiger mon livre «L’enfant aux étoiles», consacré à la fille de Joseph Di Mambro, Grand maître de l’Ordre du Temple solaire», explique l’auteur, surpris en plein télétravail chez lui à Fully en Valais.

Son activité professionnelle à plein temps est au service de l’Observatoire valaisan de la santé (OVS). «Cette période de semi-confinement m’a incité à relancer le podcast, car la culture et plus précisément les livres et leurs auteurs disparaissent de plus en plus de la radio et de la télévision. Ayant terminé un nouvel ouvrage, qui attend actuellement des jours meilleurs au «frigo», j’ai repris les publications le 5 avril dernier et j’en suis au troisième entretien podcasté depuis cette date. Je trouve cette formule très intéressante car elle n’obéit pas à des impératifs de temps et de date de publication. Mon entretien avec chaque auteur peut varier dans sa durée. J’essaie de transmettre une parole libre et un résultat le plus brut possible. Je trouve que la période est assez favorable car les gens sont chez eux et ont un peu de temps pour parler.»

Julien Sansonnens est d’origine fribourgeoise, né à Neuchâtel, longtemps Lausannois et ancien député vaudois. Un vrai Suisse Romand! Son podcast s’appelle donc «Lettres romandes», même s’il accueille également des auteurs d’ailleurs.

«J’ai interviewé dernièrement Marion Brunet, qui est une auteure française, dont le roman «L’Été circulaire», chez Albin Michel, a remporté le Grand prix de littérature policière en 2018. C’est le neuvième numéro du podcast. Le dixième, qui est en ligne depuis le 13 avril, est consacré à l’écrivain genevois Jean-Michel Olivier au sujet d’«Éloges des fantômes», paru en 2019 à L’Âge d’homme. J’aimerais aussi faire parler de temps en temps des éditeurs, car je pense qu’ils ont beaucoup à dire en cette période de grande incertitude concernant les sorties de livres et les futures rentrées littéraires», projette Julien Sansonnens.

Aller sur https://jsansonnens.ch/post/category/podcast/

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.