Passer au contenu principal

Lionel Bovier va évaluer les 3000 œuvres du Mamco

Le nouveau directeur assure «le changement dans la continuité» dans l'institution de la rue des Bains qui a 21 ans.

Même étage, couloir identique, bureau semblable, immense et glacial, tapissé de livres. Une table de travail, spartiate. Mais la main qui se tend avec aisance sur le pas de la porte n’est plus celle de Christian Bernard, fondateur du Mamco en 1994 et directeur de l’institution jusqu’au 31 décembre 2015. C’est Lionel Bovier son successeur qui est désormais le maître des lieux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.