Passer au contenu principal

Lausanne scelle la première pierre de son grand musée

Bernard Fibicher a demandé à 79 artistes une œuvre de 5 cm3 au maximum pour l'ouverture du chantier du Musée cantonal des beaux-arts.

Une boîte de 25 X 25 X 80 cm. C’est la taille de la «première pierre» qu’ont posée jeudi les responsables du nouveau Musée cantonal des beaux-arts sur le chantier de la gare de Lausanne devant un parterre de 450 invités. Une partie de la boîte contient évidemment les documents officiels qu’on laisse en de telles occasions, les plans ou un journal du jour. Mais Bernard Fibicher, le directeur du MCBA, a voulu aussi y intégrer une dimension artistique.

A fin août, il a contacté une centaine d’artistes ayant un lien avec le musée. «Soit parce qu’ils y avaient exposé, soit parce que leurs œuvres étaient dans nos collections», explique Raphaël Wolff, responsable de la promotion et du développement du musée. Mais il y a aussi, par exemple, deux graines de céréales en porcelaine tirées de l’installation Sunflower Seeds,de Ai Weiwei, qui exposera à Rumine l’an prochain. «Nous avons essayé de rester dans notre esprit, entre un musée d’une tradition millénaire et un lien avec les artistes contemporains».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.