Passer au contenu principal

Karine Tuil amorce la rentrée littéraire avec un livre phare

A travers «L’insouciance», l'auteure parisienne revient sur l’un de ses thèmes favoris: l’identité.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Georges Cabrera

On reproche souvent aux écrivains français de s’intéresser davantage à leur nombril qu’au reste du monde. Ce n’est pas faux. Mais avec Karine Tuil, au contraire, nous sommes happés à la fois par le romanesque et les problèmes de société qu’elle soulève. Elle publie L’insouciance, son dixième roman, dans lequel elle s’interroge sur l’amour, la religion, la politique… Un livre qui s’annonce déjà comme l’un des phares de cet automne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.