Julie Enckell Julliard prend la direction du Musée Jenisch

NOMINATION Elle était là ad interim depuis le 1er janvier. La spécialiste d’art contemporain, mais aussi médiéviste, a été nommée jeudi par la Ville de Vevey.

Julie Enckell Julliard.

Julie Enckell Julliard. Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? En septembre 2012, Dominique Radrizzani surprenait son monde en démissionnant. Il quittait la direction du Musée Jenisch de Vevey, trois mois à peine après sa réouverture des lieux, qui avaient connu deux ans de travaux et trois de fermeture. Julie Enckell Julliard se voyait alors nommée directrice ad interim. Logique! La jeune femme était déjà dans la maison, où elle s’occupait essentiellement d’art contemporain.

Qu’allait-il se passer? On se perdait en conjonctures. Le verdict est tombé jeudi matin. Julie sera directrice tout court dès le 1er mai. Elle aura, tout au plus, à changer de bureau dans le bâtiment. Rappelons qu’elle est née en 1974. L’étudiante a fait ses classes à Lausanne, Rome et Paris, avant d’obtenir en 2004, son doctorat sur l’art italien du Moyen Age. Elle fait donc partie de ceux qui sont arrivés à la création actuelle avec de solides bases classiques.

Nombreux projets

Entrée en Musée Jenisch en 2004, au moment où Dominique Radrizzani succédait à Bernard Blatter. Julie est en charge depuis 2007 du département contemporain. Elle a ainsi assuré le commissariat des expositions Alain Huck (en 2006 déjà), Denis Savary (2007), Balthasar Burkhard (2008), avant de proposer hors les murs (c’est-à-dire au Musée Rath de Genève, puis au Kunsthaus d’Aarau) «Voici un dessin suisse» en 2010. Jusqu’au 5 mai, les visiteurs du Jenisch peuvent ainsi voir l’installation qu’elle a proposé de faire au plasticien genevois Rudy Decelière.

Julie Enckell a beaucoup écrit. Elle prépare en ce moment une monographie sur Pierrette Bloch. Normal! L’artiste octogénaire, souvent vue à la galerie Rosa Turetsky de Genève, se retrouvera dans les salles du musée en novembre 2013. Elle prépare aussi un livre sur la correspondance amoureuse entre l’écrivain italien Alberto Moravia et la femme peintre vaudoise Lélo Fiaux. En 2014, la nouvelle directrice assurera enfin le commissariat (et donc le catalogue) d’une exposition dédiée à Manon Bellet, à laquelle elle croit beaucoup. Les choses tombent bien. La jeune Manon est de Vevey.

Vocation papier

Précisons que, dans un projet récent, Julie Enckell Julliard entendait confirmer la vocation papier du Jenisch: gravures, dessins mais pas photos puisqu’il existe l’Elysée. L’institution veveysanne pourra ainsi se positionner face au futur conglomérat de musées, prévu près de la gare de Lausanne en 2017. Il possédera sa spécificité.

Il ne reste maintenant plus qu’à trouver une succession à Lauren Laz. La conservatrice du Cabinet cantonal des estampes, logée au Musée Jenisch, a en effet quitté l’institution fin mars pour des raisons familiales.

(TDG)

Créé: 25.04.2013, 10h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...