En juin, Madame de Staël renaît à Coppet

FestivalIsabelle Caillat, Alain Carré, Marc Bonnant et les autres ressuscitent Germaine dans ses pénates du 18 au 20 juin.

Avec «Voltaire et Dieu», l’avocat genevois Marc Bonnant consacrera sa plaidoirie aux liens contradictoires entre les deux instances.

Avec «Voltaire et Dieu», l’avocat genevois Marc Bonnant consacrera sa plaidoirie aux liens contradictoires entre les deux instances. Image: Yvain Genevay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils ressurgissent, indéfectibles, à chaque printemps depuis 2011. Avec une régularité métronomique, sans que jamais ne s’épuise leur stock de propositions. Pièces de théâtre, pièces musicales, plaidoiries et autres réceptions mondaines résonnent alors dans la cour d’honneur du château de Coppet – celui-là même qui hébergeait le groupe du même nom à l’orée du XIXe siècle.

En 2018, le comédien et metteur en scène Alain Carré a succédé à Pascale Méla à la tête de la manifestation. En résulte une programmation resserrée, centrée cette année sur la personne de Voltaire, éminent éveilleur de Lumières ayant peu auparavant foulé des sols voisins. La célébration des grands esprits s’ouvrira ainsi mardi soir avec «Voltaire et Dieu», la plaidoirie que l’avocat genevois Marc Bonnant consacrera aux liens contradictoires entre les deux instances.

Joute entre jeu théâtral et chant lyrique

À quoi Alain Carré enchaînera son «Candide ou l’optimisme» concocté à partir du conte voltairien composé à Genève. Pas plus tard que le lendemain, il donnera une «Minette» tirée de la correspondance de Germaine de Staël. Les festivités s’achèveront jeudi avec le très alerte «Figaroh!» de Frédéric Mairy, qui arbitre une joute entre jeu théâtral et chant lyrique au travers du «Mariage» de Beaumarchais et des «Noces» de Mozart.

Festival de Coppet Madame de Staël, du 18 au 20 juin, château de Coppet, www.festivaldestael.ch

Créé: 17.06.2019, 17h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...