Passer au contenu principal

Dicker, Thévoz, Rueff et Safonoff derrière les barreaux

Répondant à l'invitation de la Fondation Bodmer, quatre auteurs genevois ont animé des ateliers d’écriture dans des prisons genevoises.

Soirée à la Fondation Martin Bodmer, lundi 30 mars 2015 à Cologny. De gauche à droite, Sylvain Thévoz, Martin Rueff, Catherine Safonoff et Joël Dicker.
Soirée à la Fondation Martin Bodmer, lundi 30 mars 2015 à Cologny. De gauche à droite, Sylvain Thévoz, Martin Rueff, Catherine Safonoff et Joël Dicker.
Maurane Di Matteo

Comment écrit-on derrière les barreaux? C’est la question que s’est posée la Fondation Martin Bodmer, en parallèle à son exposition sur Sade, incarcéré pendant 27 ans. L’institution colognote a donc proposé à quatre auteurs genevois – Joël Dicker, Sylvain Thévoz, Martin Rueff et Catherine Safonoff – d’animer bénévolement quelques ateliers d’écriture dans des établissements pénitenciers genevois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.