Passer au contenu principal

La HEAD envoie l’art dans le futur

Quatorze œuvres destinées aux Genevois de 2064 trônent à la Maison Tavel.

Jessica Friedling et Laurent Monnet ont préparé 99 fioles contenant des échantillons de diverses matières.
Jessica Friedling et Laurent Monnet ont préparé 99 fioles contenant des échantillons de diverses matières.
Georges Cabrera

Par une belle journée de l’année 2064, les Genevois seront invités à découvrir comment vivaient leurs ancêtres du début du siècle. Une capsule temporelle comportant quatorze boîtes leur dévoilera les us et coutumes de notre ère à travers des écrits, des photos ou des objets du quotidien.

Ces témoignages ont été réalisés par vingt-neuf étudiants de la Haute Ecole d’art et de design (HEAD). Avant d’être enfermés pour un demi-siècle dans les archives cantonales, les éléments de la capsule sont exposés à la Maison Tavel jusqu’au 9 novembre. L’occasion de découvrir comment les jeunes présentent la Genève d’aujourd’hui.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.