Le «Guide du zizi sexuel» réédité malgré tout

BrésilLe livre du Genevois Zep et de la Française Hélène Bruller a été accusé de pousser les enfants vers l'homosexualité par un candidat d'extrême droite à la présidentielle.

Le candidat Jair Bolsonaro.

Le candidat Jair Bolsonaro. Image: TV Globo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Déjà en pré-vente en ligne, la réédition de l'ouvrage illustré par le père de Titeuf sur des textes de son ex-compagne a été tirée à «environ 3000 exemplaires», a expliqué ce lundi une porte-parole de la maison d'édition Companhia das Letras.

Le 28 août, le candidat Jair Bolsonaro, connu pour son homophobie assumée, a brandi un exemplaire de la BD lors d'un entretien à TV Globo, la principale chaîne du pays. Il a affirmé qu'elle faisait partie d'un «Kit gay» distribué aux écoles publiques du pays.

La maison d'édition avait réagi dans la foulée, affirmant dans un communiqué que le «Guide du zizi sexuel» n'avait jamais été acheté par le ministère brésilien de l'Éducation à destination des écoles, mais uniquement par le ministère de la Culture, pour des bibliothèques publiques.

«Grande rigueur scientifique»

Companhia das Letras avait également souligné que le livre, lancé pour la première fois au Brésil en 2007 et épuisé depuis, «portait sur tous les aspects de la sexualité, avec une base pédagogique solide et une grande rigueur scientifique».

Sur son site officiel, la maison d'édition a par ailleurs publié un article intitulé «Qui a peur de parler de sexe?», expliquant l'importance d'évoquer la sexualité dès le plus jeune âge.

Publié pour la première fois en 2001 en français, «Le guide du zizi sexuel» est un ouvrage qui répond de façon à la fois ludique et pédagogique aux questions d'intimité et de sexualité que se posent les 8-12 ans. Il a été suivi par une exposition présentée notamment à Genève et à Paris.

Sujets sensibles

Au Brésil, les sujets liés à la sexualité sont très sensibles en raison d'une vague conservatrice portée notamment par la poussée des églises néo-pentecôtistes.

En tête des intentions de vote pour le premier tour de l'élection du 7 octobre, Jair Bolsonaro, 63 ans, a été poignardé en pleine rue jeudi dernier pendant qu'il faisait campagne à Juiz de Fora dans le Minas Gerais (sud-est). Grièvement blessé, il est actuellement en soins intensifs dans un hôpital de Sao Paulo. (ats/nxp)

Créé: 10.09.2018, 17h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...