Gros avis de tempête sur la BD genevoise

EditionLe couteau sous la gorge, l’indépendant Atrabile affronte une grave crise financière. Pourquoi, et comment s’en sortir?

«En 2014, ça passe ou ça casse», assure Daniel Pellegrino, des Editions Atrabile.?

«En 2014, ça passe ou ça casse», assure Daniel Pellegrino, des Editions Atrabile.? Image: STEEVE IUNCKER GOMEZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Attention danger! Pilier de la bande dessinée indépendante genevoise, les Editions Atrabile traversent une phase des plus délicates. Fondée en 1997 par Daniel Pellegrino et Benoît Chevallier pour promouvoir des auteurs locaux mais rapidement ouverte à toutes les vibrations artistiques, la petite structure basée au boulevard de Saint-Georges affronte une crise financière d’une ampleur sans équivalent.

En cause, des ventes qui dégringolent dans un secteur en proie à de vives turbulences. En France et en Belgique, d’autres éditeurs BD indépendants tels que Vertige Graphic, Cornélius ou les Requins Marteaux marchent sur la corde raide. Atrabile, comme ses confrères, n’en mène pas large. «Ça ne va pas fort. En 2012, notre chiffre d’affaires a connu une baisse de 50%!» constate son responsable, Daniel Pellegrino. Pire: «Le premier semestre 2013 a été plus terrible encore, avec une nouvelle baisse de 50% par rapport à 2012!»

Pour éviter de mettre la clé sous la porte, il a fallu réagir très vite. «Nous avons sollicité la Ville, l’Etat, différentes fondations et des privés», explique Pellegrino. Leur aide a permis de combler un trou d’environ 100 000 francs. Une Association des amis d’Atrabile, l’A3, a par ailleurs été créée. Annuelles, les cotisations s’échelonnent entre 50 francs (membre simple), 100 francs et plus (membre donateur), et 500 francs et plus (membre bienfaiteur). A l’heure actuelle, l’A3 regroupe une soixantaine d’adhérents.

Développements dans nos éditions imprimée, électronique et iPad. (TDG)

Créé: 16.12.2013, 23h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.