«Le Grand Bal», immersion non-stop dans la danse

DocumentaireLaetitia Carton nous fait vibrer en filmant un rassemblement qui a lieu chaque année depuis 27 ans dans l’Allier.

«Le Grand Bal»: tout le monde danse avec tout le monde.

«Le Grand Bal»: tout le monde danse avec tout le monde. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voilà vingt-sept ans qu’ils dansent. Chaque été, dans cette commune d’Auvergne, Gennetines, dans l’Allier, hommes et femmes affluent pour une quinzaine de jours formant autant de parenthèses dans leurs existences. Le Grand Bal de l’Europe, ce sont sept parquets et trois ateliers, et des dizaines de danses comme la bourrée, la polka, la mazurka et autres.

«Le Grand Bal», immersion dans ce moment de partage où rien ne semble se dérouler comme prévu, sauf qu’y circulent des rires, de la joie, de la vie, du bonheur, est le quatrième documentaire de Laetitia Carton. Laquelle parvient à capter l’âme de ce rassemblement et à inviter le spectateur dans cette farandole incessante qui dure d’ailleurs jour et nuit. Ce n’était pas gagné. Car le sujet de ce film – le rassemblement des corps à travers la danse – ne repose sur aucune dramaturgie au sens classique du terme.

En revanche, il doit composer avec les différents caractères qui y surgissent, jeunes comme moins jeunes. Le mélange des âges, des genres et des provenances fonctionne à merveille. Amateurs ou professionnels, grands-pères ou enfants, touristes ou villageois, tout le monde danse avec tout le monde. Et tout cela est aussi roboratif que communicatif. La joie qui circule ici tient aussi au montage miraculeux d’un documentaire quelque part touché par la grâce. Hautement recommandable.

Créé: 01.11.2018, 22h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...