Le gouvernement vaudois demande 43 millions pour le Pôle muséal

Musée des Beaux-ArtsL'exécutif a adopté trois décrets concernant la construction du futur Musée cantonal des Beaux-Arts et la seconde phase du Pôle muséal.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil d’Etat vaudois a annoncé ce lundi avoir adopté le 18 décembre trois décrets concernant 30,63 millions de francs pour la construction du futur Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), 12,95 millions de francs pour les études du pôle muséal, et 400'000 francs pour un crédit d'étude concernant l'avenir du Palais de Rumine.

Ces demandes de crédits ont été transmises au Grand Conseil, a indiqué le Canton lundi matin.

La construction du MCBA repose sur le partenariat public privé. Le projet, devisé à 83,5 millions de francs, est composé d'une part de 34 millions de financement privé (25,795 millions trouvés à ce jour), une part de 5 millions financée par la Ville de Lausanne, 2,5 millions financés par la Fondation Leenaards pour le réaménagement des Arcades, et une part de 30,63 millions de francs aujourd'hui sollicités par le Conseil d'Etat au Grand Conseil. Sans oublier un montant initial de 13,87 millions accordés par le Grand Conseil dans le cadre du crédit d'étude, précise le Canton dans son communiqué

Un projet de loi devrait par ailleurs permettre la création d'une fondation de droit public pour le MCBA, ce qui garantit la participation et la surveillance de l'Etat.

Les recours ayant été levés par la Cour administrative vaudoise, la première phase de construction sera prochainement mise à l'enquête publique. Mais le Collectif Gare a déjà annoncé qu'il fera recours au Tribunal fédéral. Il a jusqu'à lundi prochain pour le déposer. (TDG)

Créé: 06.01.2014, 14h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

RTS: l'actu ira à Lausanne
Plus...