Le Geneva Camerata part à la conquête des sens

Céline Meyer et David Greilsammer dirigent conjointement depuis quatre ans le Geneva Camerata

Céline Meyer et David Greilsammer dirigent conjointement depuis quatre ans le Geneva Camerata Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une recette, celle concoctée voilà quatre ans par le pianiste et chef d’orchestre David Greilsammer, qui ne cesse de faire des adeptes, ici et ailleurs en Europe. En fondant en 2012 le Geneva Camerata (GECA), le musicien entendait alors faire éclore une nouvelle manière d’appréhender les concerts de musique classique. Comment? En bâtissant tout d’abord une structure agile, capable de sauter sans encombre les fossés profonds qui séparent les styles musicaux. Et en multipliant, en deuxième lieu, les croisements entre les genres dans les programmes de ses concerts. Cette exploration à travers le jazz, les musiques du monde et autres territoires – enrichie souvent par l’apport d’autres disciplines comme la danse – a généré l’adhésion du public et des professionnels. Un consensus qui a marqué le passé récent de l’orchestre: les escales prestigieuses lors de ses tournées, ses concerts au Châtelet de Paris, à la Philharmonie de Berlin, à l’Oriental Art Center de Shanghai ou encore au Centre national des arts de Mexico ont consacré symboliquement le projet artistique.

Présentée ces jours-ci par la directrice générale, Céline Meyer, et par le directeur musical et artistique, David Greilsammer, la saison à venir poursuit sur cette ligne conquérante, à travers de multiples séries de concerts. Toutes sont placées sous la bannière de «l’éveil des sens». Prenons la plus importante, la «prestige»: elle est portée par des artistes du calibre du comédien Lambert Wilson, du violoncelliste Gautier Capuçon, de la contralto Sara Mingardo et du pianiste Brad Mehldau. Autant de figures appelées à donner forme à des événements métissés, où le franchissement des palissades qui séparent les genres et les disciplines sera constamment de mise.

De cette ambition, on trouve des traces profondes ailleurs, dans les «concerts sauvages» notamment, qui ont rencontré un grand succès entre les murs de la Comédie. L’expérience se répétera dès septembre avec des incursions dans la tradition sénégalaise – éclairée par la kora et la voix de Sankoum Cissokho – mais aussi dans le répertoire de Broadway et dans celui, soyeux, de Stevie Wonder. Ce riche volet scénique est complété par les «concerts en famille» et les «rencontres magiques» et connaîtra un prolongement opulent loin des murs genevois. En Suisse, bien sûr, mais aussi en Europe, que le GECA sillonnera longuement, entre février et mars 2018. Point d’orgue de cette longue escapade, l’escale à Hambourg, dans cette structure à la modernité renversante qu’est l’Elbphilharmonie.

La saison sera enfin marquée par une grande première dans l’histoire encore jeune de la formation. L’enregistrement d’un album pour le compte du label Sony, dont le titre affiche à lui seul le programme: Classical & Jazz Madness . Cette exploration de répertoires éloignés touchera le baroque, le classique et l’improvisation jazz, menée en compagnie du pianiste Yaron Herman et de son batteur Ziv Ravitz.

Geneva Camerata Tout le programme de la saison 2017-2018 sur www.genevacamerata.com (TDG)

Créé: 20.05.2017, 17h14

Articles en relation

Compesières, un refuge musical

Classique Les Musicales de Compesières ouvrent le deuxième volet de leur saison avec des invités de marque. Plus...

Geneva Camerata, la possibilité d’une île

Classique Fort d’une ascension constante, l’orchestre présente une saison 2016-2017 marquée par le goût de l’exploration musicale Plus...

Classique en tenue chic

Saison de concerts La 3e saison du Geneva Camerata sera éclectique, sinon rien. Présentation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...