Passer au contenu principal

LausanneLe futur Musée des Beaux-Arts ouvre son chantier

Le pôle muséal comptera aussi une zone de promotion culturelle et de services, baptisée programme complémentaire.

Les architectes espagnols Alberto Veiga et Fabrizio Barozzi montrent une photographie du projet «Bleu »sur le site du futur Pole muséal et culturel du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts.
Les architectes espagnols Alberto Veiga et Fabrizio Barozzi montrent une photographie du projet «Bleu »sur le site du futur Pole muséal et culturel du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts.
Keystone

Après des années de procédure, place aux travaux pour le Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a) qui va s'ériger près de la gare de Lausanne. Le démontage des halles aux locomotives débutera fin janvier, l'excavation suivra en mai. Le pôle muséal a reçu un nouveau don de 5 millions de francs.

«Après 40 mois d'attente et de blocages, le projet avance bien», s'est réjoui mercredi devant la presse le conseiller d'Etat Pascal Broulis. Juste avant Noël, le Tribunal fédéral (TF) a débouté les derniers opposants, donnant son feu vert définitif. La fin de la construction est prévue en avril 2019, l'inauguration en septembre.

Sans les multiples recours, cette première étape aurait pu être terminée en mars 2016. Mais l'attente a été mise à profit pour préparer le site à la démolition. «Cela va aller très vite, mais dans le respect de la sécurité», a ajouté le conseiller d'Etat.

Enthousiasme

Pascal Broulis ne cache pas son enthousiasme: «Le site est magique». Entre 35 et 40 millions de voyageurs passent chaque année par la gare: «Les CFF vont amener des voyageurs qui deviendront des clients des musées».

Le pôle muséal - l'appellation pourrait changer - sera dédié à 100% à la culture avec le nouveau Musée des Beaux-Arts, mais aussi, dans une deuxième étape, un bâtiment commun pour le Musée de l'Elysée (photographie) et le mudac (design). Il comptera aussi une zone de promotion culturelle et de services, baptisée programme complémentaire.

Animer le quartier

Une réflexion est en cours pour animer le site, y attirer le public «à toute heure du jour» pour que «cette immense esplanade soit vivante», a ajouté Daniel Brélaz, syndic de Lausanne, qui espère que le quartier devienne «un des hauts lieux des musées en Europe».

La Fondation Leenaards a promis mercredi 5 millions pour ce programme complémentaire, un don qui s'ajoute aux 2,5 millions déjà annoncés pour la réhabilitation des 14 arcades de la place. Bars à vins, studios d'artistes, petits lieux de réunion, une crèche-garderie et un auditorium sont envisagés sur le site.

Première étape bouclée

Financièrement, la première étape du projet, la construction du mcb-a, est sous toit. Le budget de 83,5 millions de francs a été financé pour 44,5 millions par le canton, 5 millions par la ville de Lausanne et 34 millions par des fonds privés. Une centaine de millions sont encore recherchés pour la deuxième étape (mudac-Elysée).

La part du canton s'élèvera à 40 millions de francs et 20 millions pour la ville. Quelque 40 millions de francs de fonds privés manquent encore. Olivier Steimer, président de la Fondation de soutien chargée de récolter cet argent, s'est dit «très confiant». Un Vallotton et des botte-culs

Signe de l'engouement pour le nouveau musée, le mcb-a a reçu en prêt à long terme une 57e peinture de Félix Vallotton, ce qui consolide son rôle de leader dans la conservation des oeuvres du peintre. «Mer haute, Villerville» est un tableau inédit de 1902 qui vient d'être authentifié.

Enfin, la collection de botte-culs de l'ECAL, Ecole cantonale d'art de Lausanne, est donnée au mudac, qui l'exposera à terme dans son nouveau musée. Cette collection de 40 pièces avait fait parler d'elle lors de sa présentation en 2001 au Salon international du meuble de Milan. Elle a depuis été présentée dans de nombreux pays.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.