«AU» fusionne danse aborigène et valse viennoise

PerformanceAu Grütli, l’Australienne Kylie Walters et l’Autrichien Christian Ubl partent de leurs pays natals pour créer un espace poétique inédit.

Christian Ubl et Kylie Walters relient l’Autriche et l’Australie.

Christian Ubl et Kylie Walters relient l’Autriche et l’Australie. Image: JEAN BARAK

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour l’une, ce sont les premières lettres d’Australie, pour l’autre la première syllabe d’Autriche. Mais tant pour la chorégraphe Kylie Walters, native de Warrnambool dans l’Etat de Victoria, que pour le danseur viennois Christian Ubl, «la différence est un élément constitutif de l’identité». C’est pourquoi, avec le compositeur Sébastien Martel et le paysagiste Gilles Clément, tous deux français, le tandem entend façonner un «tiers paysage», poétique et polymorphe: AU, créé en octobre dernier à Marseille – et accueilli cette semaine au Grütli. Un espace poétique inédit, où les danses aborigènes délaissées par Kylie Walters et les trois-temps austro-hongrois abandonnés par Christian Ubl se verront moins mixés qu’objets d’une refonte intégrale en amont même du projet. Origines ethniques et origines culturelles forment ici un unique liquide amniotique d’où s’extirpera peut-être un nouvel homme, un nouveau langage, voire une nouvelle nature.

«AU» Th. du Grütli, du 16 au 20 mars, 022 888 44 88, www.grutli.ch

Créé: 14.03.2016, 15h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...