Forum Meyrin souffle 40 bulles d’espoir

Saison 2017-2018La directrice Anne Brüschweiler a égrené mercredi un chapelet de spectacles de théâtre, danse, musique et cirque.

Mi-yodleuse mi-griot, Erika Stucky tient son public.

Mi-yodleuse mi-griot, Erika Stucky tient son public. Image: S. EICHENBERGER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Où que vous dirigiez votre regard mercredi soir au Forum Meyrin, vous voyiez flotter de grands globules savonneux aux couleurs de l’arc-en-ciel – projetées sur grand écran ou s’étirant sur les affiches et programmes. L’avantage de la bulle, c’est qu’elle image aussi bien la larme que la féerie. Au Théâtre Forum Meyrin (TFM), cette année, elle illustre l’espoir: «Comme le monde actuel, les spectacles à venir ne sont pas toujours drôles, prévient sa patronne, Anne Brüschweiler, mais qu’on se réunisse autour d’eux donne de sérieuses raisons d’espérer!» Rodée à l’exercice de la présentation de saison pour l’avoir pratiqué six fois déjà, l’oratrice n’a guère d’alternative, vu la bigarrure et la cadence de sa programmation, que l’énumération chronologique. Déclinaison qu’elle ponctue de teasers ou d’interviews vidéo, et qu’elle pimente en invitant la chanteuse Erika Stucky à improviser sur scène de fédératrices pitreries sonores.

Coutumière des lieux, l’Américano-Valaisanne reviendra le 8 novembre avec une fanfare de cuivres autrichiens répandre son folklore hybride. Accordéon, yodel, ukulélé et tuba défendront leur bout de gras dans le conte loufoque Wally et les sept vautours. Quant à notre autre ambassadeur de la musique made in Switzerland, Stéphane Eicher, il se produira le 20 janvier, lui aussi entouré d’un ensemble, non plus d’automates, mais de balkanico-jazzeux venus de Berne sous la bannière Traktorkestar.

Plus locales, les deux compagnies genevoises en résidence au TFM, soit l’Alias de Guilherme Botelho et le Super trop top (STT) de Dorian Rossel, offriront aux Meyrinois la primeur de leurs nouvelles créations. A la mi-octobre, le premier s’attellera à «chorégraphier la sensation du mystère» ressenti face au réel contemporain dans Contre-mondes. Quant au second, il adaptera cette fois à la scène le film culte de 1980, Le dernier métro. Sur fond d’occupation nazie, «François Truffaut y rendait hommage au théâtre; je réponds en 2017 par un hommage à Truffaut», annonce Dorian Rossel à huit mois de sa première, le 7 mars. A noter que la future Maison des compagnies offerte au TFM par la Fondation meyrinoise du Casino sera inaugurée en octobre.

Rayon danse helvétique, le technophile Gilles Jobin présentera VR_I (pour «Virtual reality immersive») dans les foyers du bâtiment du 12 au 15 octobre – une pièce pour 5 spectateurs à la fois, munis d’un casque à vision 3D qui les plongera dans une chorégraphie effectuée en direct. Plus largement, la discipline sera encore représentée par Unwanted de Dorothée Munyaneza, Last Work de la Batsheva Company ou les Pièces d’Ambra Senatore.

Parmi les accueils internationaux de prestige, on se réjouit de découvrir, les 20 et 21 avril, le travail de la Britannique Katie Mitchell sur La maladie de la mort due à Marguerite Duras, avec notamment la jeune Laetitia Dosch, issue de la Manufacture et premier rôle de la Caméra d’or 2017 à Cannes. Au nombre des initiatives maison, enfin, saluons le Festin de poèmes organisé le 17 mars (et réservé au public du solo donné le soir même par Pierre Richard, Petit éloge de la nuit), qui obligera les participants à réciter des vers du répertoire mondial – si possible par cœur. Pour ce qui est des mégabulles restantes, consulter, plein d’espoir, le site Internet.

Théâtre Forum Meyrin Prog. complet et billetterie 022 989 34 34, www.forum-meyrin.ch (TDG)

Créé: 15.06.2017, 19h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.