Fiami trace un étonnant portrait de Newton en bande dessinée

Histoire des sciencesAprès Einstein, Galilée et Marie Curie, l’auteur genevois conclut sa série éducative et humoristique avec un album atypique.

Fiami dans son atelier, entre boîtes d’aquarelles, posters et figurines façonnées par l’auteur, à l’effigie d’Einstein, Galilée ou Newton.

Fiami dans son atelier, entre boîtes d’aquarelles, posters et figurines façonnées par l’auteur, à l’effigie d’Einstein, Galilée ou Newton. Image: STEEVE IUNCKER-GOMEZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un livre de six pages! «Mais ça n’existe pas… en principe», s’exclame Fiami en pouffant de rire. Et si, pourtant. Avec «Les vies de Newton», édité par son auteur, le dessinateur genevois a relevé le défi: concevoir un album de bande dessinée doté d’une pagination minimum, qui raconte l’essentiel sur le fameux mathématicien, physicien, philosophe et astronome immortalisé dans les années 1970 par Gotlib dans sa fameuse «Rubrique à brac». Newton? Pas seulement un gandin à perruque condamné à se prendre éternellement une pomme sur la tête. «Pour moi, c’est un marin des maths, un Shakespeare de la géométrie, mais aussi un drôle de zèbre», résume Fiami.

Autant d’éléments que Raphaël Fiammingo – son vrai nom –, architecte de formation dans une autre vie, développe avec bonheur dans un petit bouquin atypique cernant la personnalité de Sir Isaac, considéré comme l’un des plus grands scientifiques de tous les temps. À l’épisode initial de six pages, Fiami a rajouté une couverture, une préface, ainsi qu’une page synthétisant ses autres publications et ses activités d’animateur de la série TV «Dessine-moi les étoiles» sur la RTS et «Récite-moi La Fontaine», une chaîne YouTube. Au final, «Les vies de Newton» totalise désormais douze pages. Fiami ne disposait-il pas de suffisamment de matière?

«Dans mes trois premiers albums, j’avais déjà parlé deux fois de Newton», justifie l’intéressé. «Le fameux épisode de la pomme figure dans «Les vies d’Einstein». Et la théorie de l’attraction universelle dans «Les vies de Galilée». Je me suis demandé comment parler de Newton sans évoquer ces deux moments clés. Il fallait faire différemment, ou mieux. J’ai craint de me répéter.»

Pourtant, Fiami avait trouvé un angle intéressant avec la mort du savant. «Newton est le premier scientifique enterré à côté des rois d’Angleterre dans la cathédrale de Westminster. Il a eu droit à des funérailles nationales. C’était une star absolue.» Le Genevois accumule la documentation, contactant notamment Marco Panza, auteur d’une biographie de Newton faisant autorité. «Je ne suis pas du tout scientifique, ni historien. Juste quelqu’un de passionné par l’aventure humaine de l’histoire des sciences», rappelle le bédéaste, qui sait s’entourer de spécialistes. «Toute la difficulté, c’est de doser les informations avec de l’humour et de bons dialogues.» Sa référence? «Astérix», une BD qu’on peut lire à différents niveaux. «J’aime apprendre, m’amuser et partager. Si j’arrive à trouver du plaisir dans ce que je raconte, je pense que je peux intéresser les autres.»

Après avoir dessiné un premier chapitre test qui lui permet d’évoquer la personnalité complexe de Newton, Fiami s’interrompt. «Je ne me sentais pas d’en dire davantage.» Cinq ans plus tard, il redécouvre ses planches, laissées dans une enveloppe, sur une étagère. «Après la magnifique nuit de l’éclipse de Lune du 27 juillet 2018, je me suis reconnecté à l’émerveillement face au ciel. Avec la distance, j’ai trouvé les pages des «Vies de Newton» plaisantes à lire.»

Comme certains lecteurs, de par le monde, lui demandent régulièrement s’il va publier un nouvel album, il se lance. «J’ai la chance d’être mon propre éditeur. Jusqu’à présent, ça a plutôt bien fonctionné.» Son Newton, qui vient conclure sa série sur l’histoire des sciences, paraît à la fois en français et en anglais. Comme les volumes dédiés à Einstein, Galilée ou Marie Curie, il postule au titre de classique. «Dans dix ou vingt ans, ça intéressera encore.»

«Les vies de Newton», par Fiami. Dédicaces et animation sa 20 juillet, Exploracentre, 33, rue des Bains, 15 h-17 h 30. www.exploracentre.ch www.fiami.ch

Créé: 17.07.2019, 15h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.