Ferdinand Hodler enjolive les Bains des Pâquis en musique

MusiqueLe festival des Aubes ravive les peintures de l’artiste suisse au travers d’impressions musicales.

Les Aubes, c’est une programmation de 42 concerts regroupés par thèmes.

Les Aubes, c’est une programmation de 42 concerts regroupés par thèmes. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bains des Pâquis, 6 heures du matin. Le quai se remplit progressivement, certains prennent place autour des instruments, d’autres s’asseyent au bord de l’eau. Les lève-tôt arrivent avec leur café, tandis que les couche-tard se frayent un chemin entre les spectateurs, armés de pizzas. Un brouhaha endormi remplit l’air frais du petit jour, avant que les premières notes ne résonnent à 6 h 15.

Les Aubes, c’est une programmation de 42 concerts regroupés par thèmes. Comme leur nom l’indique, ceux-ci se déroulent pendant le lever du soleil, de 6 heures à 7 heures. Ce jeudi matin, le peintre suisse Ferdinand Hodler est à l’honneur, dans une création nommée «Entre lac et montagnes». «Je me suis concentrée sur les paysages genevois représentés par Hodler», confie Pascale Desmeules, compositrice et pianiste de la performance de 28 pièces. «J’ai redécouvert son œuvre récemment, et j’ai été frappée par son aspect prolixe et sincère». En effet, malgré l’univers pictural plus large de l’artiste, ce sont le Salève, le Léman ou encore la ville même que la musicienne pointe du doigt avant d’entamer de nouvelles pièces basées sur ces points de vue. Le quatuor, constitué d’une pianiste, d’une soprano, d’une bassoniste et d’un violoniste, rythme donc ce lever de soleil sur le lac, réalisant pour la première fois l’œuvre en entier, déjà jouée en partie à la Fête de la musique en juin. Il a fallu réarranger les morceaux afin de les faire correspondre à cette atmosphère aurorale.

«J’ai vraiment dû tout changer pour les Aubes! Quant au prochain concert, j’aimerais l’accompagner d’une projection des tableaux de Ferdinand Hodler», explique la pianiste.

En tout cas, l’admiration de l’assemblée ne passe pas inaperçue. Hormis les quelques nageurs courageux qui plongent en riant et criant dans les eaux grises du lac depuis la plateforme flottante, aucun bruit ne provient du public béat. Une forme de respect pour le concert très appréciée par Philippe Constantin, coordinateur du festival. Cette année encore, l’affluence a été importante, avec parfois environ 1000 spectateurs par concert.

«En général, la fréquentation va de 300 à 600 personnes. Ça nous change des quinze visiteurs qu’on avait au départ, il y a treize ans!» plaisante l’organisateur. Et effectivement, la vue des gens s’amassant autour du quatuor est réjouissante. Des vacanciers levés en fin de nuit aux employés profitant d’un moment musical avant d’aller travailler, jusqu’aux enfants encore en vacances, les Aubes rassemblent un public très varié.

Les Aubes

Jusqu’au 1er septembre, Bains des Pâquis, de 6 h à 7 h

Créé: 22.08.2019, 17h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...