Le TU entre en éruption: foudres célestes et crépitements telluriques

PerformanceCasimir M. Admonk crée «Ohrtodhoxes» au Théâtre de l’Usine. Ou la chute de l’ange sur la croûte terrestre.

Lorenzo de Angelis, Marion Duval et Aurélien Patouillard dans Ohrtodhoxes. Image: DOROTHEE THEBERT FILLIGER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le jeu de l’oie qui serpenterait de Charles Baudelaire à Alain Bashung mènerait en zigzag à la case Casimir M. Admonk. L’extravagante poésie en prose d’Ohrtodhoxes, paru ce printemps aux éditions Hélice Hélas, cherche «l’objection à son propre titre dans le lien commun, au fond du puits qu’est la syntaxe». Irrigué par son écriture jaillissante, cette «eau lyophilisée», l’auteur pseudonyme décide de la transposer sur le plateau. Sans en restituer la moindre phrase telle quelle, mais en la laissant se répandre, traduite, dans un univers sonore et visuel traversé de tempêtes et d’anticyclones. Comme un arc-en-ciel, mais recourbé à l’envers, en U.

Au sol, dans la pénombre, un tapis jonché de vieux jouets recyclés en instruments de musique electro. Y règne la jeune prêtresse d’une Terre mère tour à tour affable ou rugissante. Dans les airs, suspendus par la taille à des câbles, deux hommes en caleçon, bébés ayant grandi trop vite. D’abord, ils lévitent assez haut, en fond de scène. En trois stations, ils se rapprocheront à la fois du public et d’un magma qui les grillera toujours plus violemment. Les décibels croîtront, mais par vagues, entrecoupées de longs silences et de propos anodins adressés au public complice. De tableaux vivants en contorsions chorégraphiques, d’interprétation théâtrale en bidouillages musicaux, Ohrtodhoxes prend des airs d’art total. Sous les craquements, grésillements et autres bourdonnements engendrés par la foudre, les clairs obscurs irradient. La cheminée entre ciel et terre prend feu.?

«Ohrtodhoxes » Théâtre de l’Usine, jusqu’au 16 déc., 022 328 08 18, www.theatredelusine.ch

Créé: 11.12.2015, 16h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...