"Eden", portrait de la génération electro

CinémaMia Hansen-Løve signe à la fois un drame intimiste et une fresque s'étalant sur vingt ans.

Félix de Givry incarne Sven Løve, frère de la réalisatrice et coscénariste d'<i>Eden</i>.

Félix de Givry incarne Sven Løve, frère de la réalisatrice et coscénariste d'Eden.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Portrait d’une génération, naissance de l’electro et de la French touch, apogée des soirées house, émergence des DJ. Et au milieu de tout cela, un jeune homme, Paul, adolescent passionné de garage, puis DJ prometteur et adulé, avant d’être rattrapé par des problèmes de drogue, d’argent et de sentiments, signes d’un déclin inéluctable.

Quatrième film de Mia Hansen-Løve, après Tout est pardonné, Le père de mes enfants et Un amour de jeunesse, Eden est sans nul doute le plus ambitieux et, bien sûr, le plus musical, comme en témoigne la richesse de la playlist en bande-son. Sur une durée de vingt ans – de 1990 à 2010 – il raconte chronologiquement l’histoire de la scène electro et des révolutions culturelles qu’elle a suscitées, tout en se focalisant sur un personnage, ce Paul qui est le propre frère de la cinéaste, et ici le coscénariste du film.. Nous sommes donc quelque part entre la fresque (historique, sociologique, culturelle) et le drame intimiste classique. Mia Hansen-Løve jongle entre les deux et y parvient grâce à une gestion de la choralité remarquable.

Eden débute comme un film de groupe puis dévie petit à petit de son socle pour se centrer sur un personnage. Récit initiatique à multiples entrées, le film, scindé en deux parties, «Paradise garage» et «Lost in Music», acquiert une densité assez incroyable dans la seconde. Les caractères ont mûri, se sont affirmés, dessinés, voire détruits. Le film passe par tous ces états, parfois au prix de certaines maladresses ou de passages caricaturaux. Mais peu importe. Il s’en dégage une véritable vision, qui, malgré son impartialité ou ses imperfections, finit par emporter notre totale adhésion.

Créé: 09.12.2014, 18h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dix écoles genevoises cambriolées
Plus...