Ecrit de femme à corps perdu

DanseDès ce soir, la chorégraphe Marcela San Pedro traduit en langages scéniques pluriels l’écriture ardente de la Québécoise Nelly Arcan.

«seXclure» embarque tous les arts dans son trip textuel.

«seXclure» embarque tous les arts dans son trip textuel. Image: GILLES ABRAVANEL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pendant la gestation de son avant-dernier spectacle en 2012, Silence/on pense, Marcela San Pedro s’est documentée sans compter sur l’histoire des femmes et les femmes dans l’histoire. Chemin faisant, la danseuse d’origine chilienne, élève de Pina Bausch devenue à Genève l’interprète de Noemi Lapzeson, découvre les écrits de Nelly Arcan. Elle «se trouve et se perd en même temps» dans les cinq ouvrages fulgurants de cette escort girl mue par la nécessité d’écrire, qui se donne la mort en 2009, à l’âge de 36 ans. Et caresse depuis le projet de «rendre audibles» trois de ses autofictions: Putain, un récit tiré du recueil posthume Burqa de chair, et Folle.

«Ce n’est pas ma vie qui m’anime, c’est celle des autres, toujours, chaque fois que mon corps se met en mouvement, un autre l’a ordonné.» Comment traduire ces mots à la scène? Avec sa compagnie Le Ciel Production, au nom de laquelle elle recrute huit collaborateurs de renom (les musiciens Pascal Auberson et Gilles Abravanel, les acteurs Roberto Molo et Alexandra Tiedelmann, le vidéaste Daniel Cousido…), la créatrice conçoit trois dispositifs sensoriels aptes à fondre matière textuelle, partition chorégraphique, composition sonore et projection vidéo. «Un langage esthétique assumé, qui traite à égalité ses différents éléments», promet-elle à seXclure.

seXclure/Variations Arcan/trip-tYque Théâtre du Grütli, jusqu’au 12 mars, 022 888 44 88, www.grutli.ch

Créé: 27.02.2017, 18h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...