Passer au contenu principal

Douglas Coupland sert le trash à la louche

Avec «La Pire. Personne. Au monde.», l’auteur de «Generation X» fait vrombir un cynisme de cartoon. Drôle et limité.

Douglas Coupland invente deux Pieds nickelés cyniques et attachants.
Douglas Coupland invente deux Pieds nickelés cyniques et attachants.

«Ça doit avoir le goût d’une calculatrice de poche garnie de jus d’herpès déshydraté en flocons. – Une sacrée image, Ray. – Je fais mon possible.»

Douglas Coupland, lui, est prêt à tout, même l’impossible, pour faire rire le lecteur de La Pire. Personne. Au monde. – son dernier roman dont est tiré ce dialogue. L’auteur de Génération X (1991), livre qui marquait les esprits par son désenchantement et son humour désabusé, n’a depuis pas souvent œuvré dans la subtilité, même s’il faut citer le joli personnage féminin d’Eleanor Rigby (2004), presque poignant dans sa lucide solitude.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.