Les dix livres de votre vie en photo, la bonne idée d'une libraire romande

Buzz littéraireUne libraire vaudoise a enflammé les amoureux des livres sur les réseaux sociaux en lançant un concept de top 10 littéraire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quels sont les dix livres qui ont marqué votre vie? Quand vous avez réuni votre sélection, empilez les ouvrages, prenez-les en photo et postez le cliché sur Facebook. Telle est la proposition originale de Marie Musy, propriétaire de la librairie du Midi à Oron.

250 photos en dix jours

La libraire vaudoise de 40 ans ne s’attendait pas à un tel engouement: «Quelques 250 personnes ont posté la photo de leur top 10 en dix jours sur Facebook, Twitter et Instagram», constate-t-elle. Au début, c'est le réseau personnel et professionnel de Marie Musy qui répond, dont une vingtaine de libraires et bibliothécaires en Suisse et en France, puis «la pieuvre s'est mise en place», et des lecteurs de toutes parts se sont mis à immortaliser leur pile d'ouvrages fétiches. Quelques écrivains se sont également pris au jeu, tels les auteures romandes Laure Mi Hyun Croset et Rachel Maeder.

A la base, une envie simple: «Pour lutter contre la dictature de la nouveauté qu'induit le flot incessant de sorties littéraires, j'ai pris en photo les dix livres qui ont marqué ma vie, et j'ai posté le cliché sur mon mur Facebook. C'était une manière d'arrêter un peu le temps», raconte la libraire.

Un objet esthétique

Comment expliquer le succès du procédé? «Le livre est un point commun assez important entre les gens. C'est intéressant de savoir que telle personne a aimé les mêmes livres que nous, ou d'autres, et lesquels», estime la libraire. «Toutes les couches de la population sont représentées. Des parents postent même les lectures de leurs enfants. La seule tranche qui manque, c'est les plus de 65 ans, réseaux sociaux obligent.» Plus qu'une simple liste, c'est la photo de la pile de livres qui fait mouche: «Je trouve qu'un cliché ajoute quelque chose, c'est un objet esthétique» selon Marie Musy.

Un mini-buzz littéraire qui a le mérite de dépoussiérer les classiques: Dans les piles photographiées, on repère de nombreux Flaubert, Céline, Cervantes, Proust, Dostoievski, Boulgakov et autres canons de papier. Reste à savoir si ce soudain engouement littéraire suscitera des lectures au-delà du titre des ouvrages...   (TDG)

Créé: 15.04.2014, 16h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...