Passer au contenu principal

Celle qui dit TU à la contre-culture

Laurence Wagner achève son premier mandat à la direction du Théâtre de l’Usine avant de s’envoler vers d’autres espaces et d’autres voix.

Qu’avez-vous le sentiment d’avoir accompli en quatre ans de direction?

Aviez-vous des objectifs que vous n’avez pas pu réaliser?

Quels sont donc vos projets?

Une nouvelle mise au concours aura-t-elle lieu prochainement?

Peut-on dire que votre action consiste à exprimer des voix étouffées?

Que nous réserve donc votre affiche d’ici là? Sur le papier, on y note la présence thématique de la mort…

Que souhaitez-vous aujourd’hui aux arts vivants genevois?