Passer au contenu principal

«Ce disque tombe bien, en pleine violence»

Richard Galliano sort le deuxième volume de «Mare Nostrum». Ce trio, avec Paolo Fresu et Jan Lundgren, est à retrouver au Cully Jazz

L'accordéoniste Richard Galliano, entouré du trompettiste sarde Paolo Fresu (à g.) et du pianiste suédois Jan Lundgren (à dr.), en trio de classe pour embarquer sur le deuxième volet de «Mare Nostrum».
L'accordéoniste Richard Galliano, entouré du trompettiste sarde Paolo Fresu (à g.) et du pianiste suédois Jan Lundgren (à dr.), en trio de classe pour embarquer sur le deuxième volet de «Mare Nostrum».
THOMAS SCHLOEMANN/LDD

«Vie violence/Ça va de pair/Les deux se balancent/Paradis enfer», chantait Claude Nougaro sur une musique que lui avait composée Richard Galliano. Réputé pour la fougue inaltérable avec laquelle il a porté la flamme de son instrument, l’accordéoniste de 65 ans a pourtant, au téléphone, une douceur de propos tout juste rehaussée par un savoureux accent du Sud. Ce géant du soufflet se veut aussi apaisant que passionné, à l’image de l’album Mare Nostrum II, deuxième volet de ses aventures avec le trompettiste Paolo Fresu et le pianiste Jan Lundgren, 9 ans après un premier voyage remarqué sur les flots en trio. «Ce disque tombe bien, à notre époque où l’on est en pleine violence, il délivre un message de sérénité, de paix et de plénitude bienvenu.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.