Passer au contenu principal

Dans «Il est difficile d’être un Dieu», Alexeï Guerman sublime la laideur

Le film posthume et très gore de cet immense cinéaste russe est enfin à l’affiche au Grütli.

Une scène du film médieval «Il est difficile d’être un Dieu».
Une scène du film médieval «Il est difficile d’être un Dieu».
DR

En 2000, Alexeï Guerman mettait en chantier son sixième et ultime long-métrage, adaptation ambitieuse d’un roman de science-fiction russe, Il est difficile d’être un Dieu, écrit par les frères Arcadi et Boris Strougatski. Une histoire située sur une planète similaire à la terre, Arkanar, mais en retard d’environ 800?ans. Donc à une époque correspondant à peu près à la dernière partie du Moyen Age.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.