Deux jeunes guépards au zoo pour enfants Knie

AnimauxLes deux mâles sont nés dans un élevage près de Prétoria, en Afrique du Sud. Ils rejoignent une femelle de 12 ans au zoo de Rapperswil.

Les deux guépards ont passé trois mois en quarantaine au parc animalier de Goldau (SZ) avant de rejoindre la femelle Keyra.

Les deux guépards ont passé trois mois en quarantaine au parc animalier de Goldau (SZ) avant de rejoindre la femelle Keyra. Image: Zoo de Rapperswil

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux jeunes guépards d'Afrique du Sud sont arrivés au zoo pour enfants Knie à Rapperswil (SG). Les deux mâles âgés de deux ans et demi et trois ans et demi sont nés dans un élevage.

Les deux guépards ont passé trois mois en quarantaine au parc animalier de Goldau (SZ) avant de rejoindre la femelle Keyra, pensionnaire de longue date du zoo à Rapperswil, a indiqué mardi le zoo pour enfants Knie. Les deux jeunes n'ont pas encore de nom, a précisé le directeur Benjamin Sinniger à Keystone-ATS.

Les deux nouveaux arrivés sont encore séparés de la femelle par une clôture, le temps de les laisser se familiariser. Keyra est âgée de 12 ans, un âge avancé pour un guépard, et elle n'aura pas de descendance, a indiqué Benjamin Sinniger. Les deux jeunes guépards sont issus de la même mère, mais de pères différents. Ils sont nés dans un élevage près de Pretoria.

Cette espèce du sud de l'Afrique est considérée comme en danger en raison de l'expansion urbaine, des braconniers et des éleveurs. Ces derniers considèrent, à tort selon le zoo pour enfants Knie, que les guépards menacent leurs troupeaux. (ats/nxp)

Créé: 25.06.2019, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...