Passer au contenu principal

Daniel de Roulet se raconte dans «Ecrire la mondialité»

Le Genevois regroupe sous forme d’essais articles et conférences. Ils retracent son parcours d’architecte, d’informaticien et d’écrivain.

Daniel de Roulet. Il n’a publié son premier livre qu’à 47?ans.
Daniel de Roulet. Il n’a publié son premier livre qu’à 47?ans.
Thomas Andenmatten

Il a commencé par s’intéresser à la littérature, puis il a bifurqué. Daniel de Roulet est devenu architecte. Sans doute pas un des grands de cette profession, où domine le vedettariat, mais tout de même. Au milieu des années 1970, le Genevois s’est laissé séduire par l’informatique balbutiante. Là, il est en revanche allé très loin, avant d’en revenir tout soudain. Sa vraie vocation était bien l’écriture. L’homme pourra ainsi publier son premier volume à 47 ans, en 1991. Il a depuis bien rattrapé un temps qu’il n’a par ailleurs pas perdu. «Ecrire la mondialité», qui vient de sortir, forme son vingt-quatrième ouvrage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.