Passer au contenu principal

«Les dames» dans la cour des grands

Les deux cinéastes vaudoises présentent «Schwesterlein»

Véronique Reymond et Stéphanie Chuat à Berlin, fières de dévoiler leur nouveau film, «Schwesterlein».
Véronique Reymond et Stéphanie Chuat à Berlin, fières de dévoiler leur nouveau film, «Schwesterlein».
DR

Depuis 2012 et «L’enfant d’en haut» d’Ursula Meier, aucune production suisse n’avait eu les honneurs de la Berlinale en compétition. Cette année, Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, deux cinéastes lausannoises qu’on connaît bien, notamment pour leur documentaire «Les dames», joli succès de 2018, font à leur tour le grand saut avec «Schwesterlein» («My Little Sister»).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.