À Mai au parc, la culture fait ce qui lui plaît

FestivalDernière édition pour Antoine Frammery, programmateur inspiré de ce festival hors normes, à suivre vendredi 24 et samedi 25 mai au parc Bernasconi.

Mai au parc, cuvée 2019: où l’on ne saurait manquer la Cie Les Trois Points de Suspension pour un «Voya ge en bordure du bord du bout du monde»

Mai au parc, cuvée 2019: où l’on ne saurait manquer la Cie Les Trois Points de Suspension pour un «Voya ge en bordure du bord du bout du monde» Image: Vincent Vanhecke

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mai au parc, on y va les yeux grands ouverts pour admirer du cirque de bric et de broc, du théâtre bricolé. Comme on s’y rend les oreilles à l’affût des musiques de traverse.

La 22e édition, vendredi 24 et samedi 25 mai au parc Bernasconi, promet son lot de merveilles. De la fanfare béninoise Gangbé Brass Band au nouveau héros pop parisien Muddy Monk, de l’électronique orientale d’Acid Arab aux délires visuels du maître ès laser Edwin Van der Heide, voici tant de projets fabuleux à découvrir gratuitement. Sans oublier Infinite Bisous, Salut c’est Cool comme le groupe genevois Alice, entre autres.

L’appel du théâtre de rue

Mai au parc, l’événement est financé par la commune de Lancy; 120 000 francs de budget, dont 50 000 pour les artistes. Une personnalité tient tout cela debout: Antoine Frammery, ancien éducateur bombardé programmateur en 2001, à la demande de Françoise Mamie, déléguée à la culture de la ville de Lancy. Au sortir de cette 22e édition, Antoine Frammery passera le témoin. «Après 17 ans de service, il est bon de faire tourner le mandat.» Ancien de l’ASMV (Chat Noir, Voix de Fête), Patrick Merz prendra la main en 2020 avec son association ZIC Zag Zoug, spécialisée dans les concerts. Antoine Frammery, lui, aurait bien voulu faire de Mai au parc un rendez-vous dédié principalement aux arts de la rue. Mais le projet n’a pas été retenu. Voilà pour la partie officielle. Quant au reste, il relève d’une vision personnelle de la culture, celle d’Antoine Frammery.

Antoine est également comédien et auteur. Pour la Cie Les trois Points de Suspension. Présence régulière dans l’écrin verdoyant du parc, cette année encore avec le spectacle «Voyage en bordure du bord du bout du monde». «Les Trois Points, ce sont 200 jours de travail par année que je ne pouvais assumer totalement en m’occupant du festival.» D’autant qu’avec les mêmes Trois Points, Antoine a monté une association, Dakota. Spécialisée dans les actions métaphoriques. «Nous élevons des huîtres dans les égouts. Nous fabriquons du fromage avec des chèvres qui ont écouté du zouk. Figurez-vous que la tomme d’une bête élevée avec du Céline Dion est à pleurer.» Enfin, Antoine est chanteur, au sein du duo Tout de suite, connu pour ses manières érotiques de chauffer la chanson d’amour sur un lit de variété.

La fin d’un cycle

Antoine Frammery s’en va. Son repreneur saura-t-il cultiver l’esprit frondeur de Mai au parc? À vérifier l’an prochain. D’ici-là, une certitude s’impose: ce week-end, le festival achève un cycle commencé il y a 22 ans. On se souvient le retour des accordéons néo trad et militants, des Ogres de Barback, de La Rue Kétanou. Il y eut des alternos et des punks à chien, les Tziganes de la Fanfare Ciocarla, l’Angolais Bonga. À Mai au parc, il y eut même les débuts de Camille. «Je n’ai jamais programmé des concerts mais des spectacles musicaux. Celui qui voulait jouer seul pouvait bien se payer des majorettes. Ou alors il démontrait un charisme de fou.» Ainsi vit-on débarquer Didier Super et ses chansons méchantes. «J’ai toujours cherché le meilleur, ce qui me plaisait. Chaque matin, je choisis bien mon slip préféré. La programmation, c’est pareil.»

À Antoine Frammery, le mot de la fin: «L’art est le seul jeu des adultes, dit-il, le seul moyen de créer un rêve conscient. Sans l’art, on serait tous là comme des cons.»

Mai au parc Ve 24 mai dès 19 h, sa 25 mai dès 14 h, parc Bernasconi. entrée libre. Infos: villabernasconi.ch

Créé: 23.05.2019, 12h43

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...