Sur scène, de jeunes auteurs envoient promener leurs textes

PerformanceAu Théâtre Le Poche, huit écrivains de l’AJAR ont livré une jolie «mise en texte» samedi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils montent sur scène, l’un après l’autre: En fond musical, un dialogue étrange de guitares électriques aux notes couinantes-coulissantes. Face au public, les huit jeunes auteurs se mettent soudain à réciter, en même temps, un texte différent. La cacophonie, maîtrisée à la virgule près, est saisissante.

Se produisant dans le cadre des «Apéros d’auteurs», qui ont lieu tous les samedis au théâtre Le Poche, huit plumes de l’association des jeunes auteurs romands – l’AJAR – ont assuré le spectacle.

Leur prose, parue en octobre sur un leporello intitulé Le monde autour, évoque le voyage. Le thème prend son sens à chaque tableau, que les auteurs récitent des phrases sur le rythme d’un train en marche, ou qu’ils s’asseyent, journal ouvert, attendant l’arrivée d’un convoi invisible. Malmené, le texte est tour à tour hurlé, tu, dicté, chanté, déchiré, et même dévoré – un des auteurs profitant d’un instant d’improvisation pour mâcher consciencieusement ses pages.

Se caractérisant par leur volonté de mettre en commun leurs écritures, les membres de l’AJAR réalisent régulièrement des performances sur scène. «Mais c’est la première fois que l’on mandate quelqu’un à l’externe pour la mise en scène», explique Alain Guerry, l’un des membres. La structure du spectacle est en effet signée Heike Fiedler, qui a entraîné la troupe amateurs pendant 6 jours. Le spectacle sera rejoué en avril au théâtre 2.21 à Lausanne. A ne pas rater. (TDG)

Créé: 23.02.2014, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Matin et 20 Minutes regroupés
Plus...