Les gâteries, Gaby et les chauves-souris

Bêtes de sexeNos amies les bêtes ont parfois une sexualité plus coquine que l’on ne pense. Tous les week-ends estivaux, revue des galipettes animales.

La roussette, si raffinée.

La roussette, si raffinée. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On imaginait que les pratiques sexuelles orales, qui sont certes infécondes mais notoirement distrayantes, n’étaient l’apanage que des bonobos et de quelques humains. Ben non. Sur un balcon genevois, on a récemment observé les ébats singuliers d’un couple de lapins béliers. Gus est castré; Gaby pleine d’envies. Parfois, Gaby s’en va chevaucher le museau de son Gus, sans lui en demander la permission. Gaby a l’air de prendre son pied, ou sa patte; Gus guère.

Dans le club des fans de douceurs buccales, voilà nos amies les chauves-souris. Elles adorent ça. Les roussettes, qui sont des chauves-souris frugivores, pratiquent ainsi la fellation à qui mieux mieux. La dame est suspendue la tête en bas. Le monsieur s’active derrière. Et la dame, qui est souple, suçote, durant l’étreinte, la base du bidule de son compagnon. Admirable. Inutile d’essayer de reproduire la posture ce soir dans votre salon. Un lumbago est si vite arrivé.

Chez la chauve-souris géante d’Inde, c’est le mâle qui s’y colle, en prodiguant galamment et systématiquement à sa partenaire un cunnilingus avant ET après l’accouplement. Une assez longue léchouille, d’environ une minute, pour un coït d’une quinzaine de secondes. Les scientifiques s’interrogent sur la raison de la gâterie finale. Les scientifiques manquent terriblement de romantisme.

Créé: 20.07.2019, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève éteint ses lumières le 26 septembre
Plus...