La danse bat la musique au fond du parc Beaulieu

Fête de la musiqueRelogée sur la scène du Vidollet, l’Association pour la danse contemporaine (ADC) accueille 40 chorégraphes.

Le Ballet Junior donnera «Rooster» ces vendredi et dimanche sur la scène danse du Parc Beaulieu Vidollet.

Le Ballet Junior donnera «Rooster» ces vendredi et dimanche sur la scène danse du Parc Beaulieu Vidollet. Image: GREGORY BATARDON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Juste à l’écart des potagers urbains, c’est le pont d’Avignon: on y danse ce week-end jusqu’au bout de la nuit. De 19 h à 1 h du matin vendredi, dès 14 h le lendemain, et jusqu’à 21 h dimanche, l’ADC sera présente pour la 16e année consécutive au grand bastringue gratuit qui marque l’arrivée de l’été (lol). L’un des indéniables pôles d’attraction de la Fête de la musique, la scène de la danse et ses hauts gradins permet aux fidèles comme aux profanes de prendre le pouls de la chorégraphie made in Geneva entre deux shows de flamenco ou de hip-hop.

Une quarantaine de créateurs s’y partagent l’estrade cette édition. Des plus renommés – Foofwa d’Imobilité (dont on guignera, paraît-il, le bout de la zigounette dans Stage. Dancewalk), Kaori Ito en duo avec le saxophoniste parisien Peter Corser, ou Perrine Valli et Marthe Kummenacher accompagnées, pour Morning Sun, des musiciens Bernard Trontin, Eric Linder et Alexandre Muller Ramirez – aux plus émergents (Edouard Hue et Into Outside, Aurélien Dougé et DarkRise ou Benjamin Sanou et Existe). Plus jeunes encore, les interprètes frais émoulus des écoles professionnelles (Conservatoire populaire, CFC danse, Marchepied, Ballet Junior et même Manufacture) y montreront aussi sans compter ce qu’ils ont dans les jambes.

Chouchou habitué de la manifestation, Rafaël Smadja participera quant à lui à trois pièces: le solo de sa propre compagnie Tenseï, Identité en crescendo, le duo de son acolyte Cédric Gagneur, Labyrinthum, et un Compact qu’il exécutera avec Yann Gallois avant la création officielle au Festival d’Avignon. Le claquettiste genevois Mike Winter frappera deux fois, dont l’une avec des musiciens de jazz manouche (Tcha-Badj). A ne pas manquer non plus, samedi, la performance par 40 apprentis danseurs du célèbre Rosas d’Anne Teresa de Keersmaker. Enfin, une leçon de salsa sera dispensée à la foule vendredi soir par Ivett Hernandez et Jonathan Gonzalez, initiation talonnée par un concert du groupe Nolosé offrant à chacun d’appliquer les règles acquises.

Fête de la musique Prog. complet sur www.fetedelamusique.ch (TDG)

Créé: 16.06.2016, 19h53

Articles en relation

Fête de la musique: 25 ans sans fausse note

Concerts Ils étaient 2000 musiciens pour la 1re édition en 92; ils seront 5400 ce week-end. Souvenirs… Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...