L’exposition «Dieu(x), modes d’emploi» aura sa version suisse à Palexpo

ReligionsUn comité genevois dans lequel l'État de Genève est représenté accompagne l'arrivée de cette exposition le 11 octobre.

Scénographie de l'entrée dans l'exposition.

Scénographie de l'entrée dans l'exposition.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux mille mètres carrés de superficie, environ 200 objets d’art et usuels, des films, une pièce de théâtre. Voilà de quoi attirer, selon les vœux des organisateurs, de 50 000 à 100 000 visiteurs, entre octobre 2019 et janvier 2020, à Palexpo. L’exposition «Dieu(x), modes d’emploi» est un concept itinérant depuis 2006, qui a eu un grand succès à Bruxelles, à Paris, à Madrid, au Canada et en Pologne. Pour chaque destination, l’équipe s’adapte au pays, à la ville et au lieu où l’événement se déroule. «Ni théologique ni historique, cette exposition est anthropologique. Elle présente avec neutralité l’expérience religieuse telle qu’elle est vécue dans les différentes parties du monde», explique Isabelle Graesslé, ancienne directrice du Musée international de la Réforme (MIR), lors d’un petit-déjeuner de presse mardi matin.

Cette théologienne, chargée depuis peu de la paroisse protestante de Prilly, a accepté de présider l’association créée pour accompagner la venue de «Dieu(x), modes d’emploi» en Suisse. Elle y siège avec Roger Mayou, directeur sortant du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR), Claude Membrez, directeur général de Palexpo, et un représentant de l’État de Genève, André Castella, secrétaire général adjoint au Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé. «L’intérêt de l’État de Genève s’est manifesté très tôt pour ce projet, dans le cadre de l’information nécessaire aux électeurs genevois à l’approche de la votation sur la loi sur la laïcité», rappelle Isabelle Graesslé. «Finalement, l’exposition arrive après, mais elle sera très utile aux enfants des écoles, dans le cadre de l’enseignement du fait religieux.»

Aucun prosélytisme dans «Dieu(x), modes d’emploi», mais une volonté d’informer le plus grand nombre sur la manière dont les humains vivent le fait religieux dans leurs sociétés. Une approche totalement laïque puisque la laïcité, c’est précisément la coexistence pacifique de religions différentes, dans la même ville, le même pays ou la même planète. Pour y parvenir, mieux vaut se connaître et se comprendre. Particularité genevoise: l’accès à l’exposition sera gratuit, grâce à des mécènes privés anonymes. Les pièces exposées proviennent de musées prêteurs, Mucem de Marseille ou Musée d’ethnographie de Neuchâtel, et d’institutions partenaires pour Genève: MIR, BGE, Mamco, Barbier-Mueller, Musée juif de Bâle et d’autres encore.

Exposition ouverte du 11 octobre 2019 au 19 janvier 2020 à Palexpo. Voir www.expo-dieux.ch

Créé: 26.06.2019, 09h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Levrat quitte la présidence du PS
Plus...