Depuis mardi midi, on peut se balader sur écran dans la Genève de 1850

Relief Magnin numériséÇa y est, l’accès à la version en 3D du relief exposé dans les combles de la Maison Tavel est ouvert sur www.geneve1850.ch

Le site permet de découvrir la Genève de 1850. Un «Street Wiew» d'époque, lumineux et pimpant!

Le site permet de découvrir la Genève de 1850. Un «Street Wiew» d'époque, lumineux et pimpant! Image: DR/Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Qu’elle était pimpante, la Genève de 1850! La promenade offerte à l’internaute dans les rues du relief Magnin numérisé donne l’image d’une cité propre comme un sou neuf, entièrement déserte et baignant dans la lumière d’une belle journée de début d’été. Allez-y, il suffit de taper www.geneve1850.ch et le miracle s’accomplit.

Fruit d’un labeur de spécialistes (voir le dossier paru dans la Tribune de Genève des 30 sept.-1er oct.), cette version numérisée en 3D du fameux relief métallique a été inaugurée mardi matin par ses artisans, au premier rang desquels les associations Genève 1850 et GE-story, et les autorités concernées.

Sami Kanaan pour la Ville, Antonio Hodgers pour l’Etat, ont dit leur satisfaction de voir enfin achevé ce formidable outil voué à la propagation des «humanités digitales». Car la balade rendue possible dès ce 3 octobre favorise la connaissance du passé à travers des informations que l’usager pourra obtenir en cliquant sur tel ou tel édifice du relief numérisé. Apparaîtront alors des gravures ou des photographies du même lieu, des explications historiques, des liens associés, etc.

Certaines fiches explicatives existent déjà, mais un environnement plus riche et interactif – sur le modèle de Wikipédia – ne naîtra pas sans un financement qui reste à trouver. Un autre développement du relief numérisé consiste en l’installation multimédia poliScope. Sur des bornes numériques transportables, les étudiants de l’UNIGE et les élèves des écoles genevoises peuvent d’ores et déjà prendre connaissance d’analyses sur la société genevoise de 1850 à partir du relief Magnin.

L’EPFL s’intéresse aussi au relief numérisé, en vue d’un projet de numérisation en 4D (espace et temps) de plusieurs villes européennes. Quant à l’immersion virtuelle complète dans la Genève de 1850, elle est envisageable grâce à la fondation Artanim à Meyrin. Celle-ci est capable de mettre au point la visite du relief numérisé comme si on y était, grâce à des casques de réalité virtuelle donnant à ceux qui les portent l’illusion qu’ils se promènent en costumes d’époques dans les rues de Genève en 1850. Là aussi, des financements seront nécessaires pour que le rêve devienne réalité.

Balade virtuelle sur www.geneve1850.ch et informations sur le projet et ses développements: tsangouard@spatial-sa.ch (TDG)

Créé: 03.10.2017, 15h46

Articles en relation

Grâce à Auguste Magnin, la Genève de 1850 existe en 3D

Histoire Une reconstitution virtuelle de la cité en 3D offre la possibilité de visiter la ville encore fortifiée. Prouesse! Plus...

Magnin, architecte sans diplôme et maquettiste génial

Histoire Père de famille, Auguste Magnin enseignait pour vivre et réalisait des modèles réduits pendant ses loisirs. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...