Anne Bisang au Conseil consultatif de la culture

PolitiqueLe milieu culturel genevois a élu ses quatre nouveaux représentants auprès des communes et du canton.

Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand.

Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand. Image: Yvan Genevay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ancienne directrice de la Comédie, désormais à la tête du Théâtre populaire romande à La Chaux-de-Fonds, Anne Bisang siégera à Genève au Conseil consultatif de la culture, aux côtés de Béatrice Graf, batteuse de jazz, pilier de l’AMR, Marius Schaffter, comédien, et Serge Vuille, directeur de l’orchestre contemporain Contrechamps. Élus lundi soir par un rassemblement de six structures représentatives, selon elles, du milieu culturel genevois – notamment Culture Lutte et L’Initiative pour une politique culturelle cohérente – les quatre nouveaux membres remplacent la toute première équipe, choisie en 2015 par le RAAC, aujourd’hui dissous: Joëlle Bertossa, productrice de cinéma, Corinne Müller Sontag, administratrice culturelle à la Ville de Genève, Séverin Guelpa, artiste plasticien, ainsi que Frédéric Gafner, alias Foofwa d’Imobilité, danseur et chorégraphe, qui, lui, officiera désormais comme suppléant. Ce sera le cas aussi du cinéaste Laurent Graenicher.

Voulu par la nouvelle loi-cadre sur la culture votée en 2013, le Conseil consultatif compte au total quatorze membres, dont une majorité issue de l’administration. Ce Conseil fait régulièrement l’objet de critiques. Envisagé à l’origine comme un organe doté de réelles compétences, voire d’un pouvoir de décision, le Conseil reste, pour l’heure, purement consultatif. C’est ce que déplorent divers acteurs du milieu culturel. Ce même milieu qui doit se contenter, en effet, de quatre représentants seulement. Les dix autres membres du Conseil? Six d’entre eux représentent l’Etat, la Ville et l‘Association des communes genevois. Plus un représentant du Groupement local de coopération transfrontalière. Enfin, trois experts indépendants sont nommés par l’administration, actuellement Lisbeth Koutchoumoff, Jean-Marie Blanchard et Luca Pattaroni.

Pour rappel, le Conseil consultatif a été imaginé comme outil au service d’une politique culturelle concertée entre l’Etat et les communes genevoises, notamment en ce qui concerne le volet financier. (TDG)

Créé: 07.11.2018, 11h59

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maintien de Maudet: le PLR convoque une assemblée extraordinaire
Plus...