La compagnie ad-apte met le nez dans l’échec

Spectacle«Midi, Théâtre!» dresse sa deuxième table à tréteaux au Grütli, avec «La disparition du cancre».

Philippe Soltermann et Shin Iglesias en cancres.

Philippe Soltermann et Shin Iglesias en cancres. Image: DELPHINE SCHACHER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Je suis une chose qui mange tenait lieu d ’amuse-bouche en novembre, La disparition du cancre marque demain le hors-d’œuvre des six plats du jour proposés mensuellement par le cycle «Midi, Théâtre !»

Conçue par la compagnie vaudoise ad-apte, cette «forme légère» destinée à accompagner votre menu conjugue la figure du cancre héritée du siècle dernier à l’obsession de l’échec propre à la société performante d’aujourd’hui. Les comédiens Shin Iglesias et Philippe Soltermann y déboulent en retard, bonnet d’âne enfoncé sur la tête. C’est qu’ils arrivent en catastrophe et en pleine crise d’une réunion entre enseignants et parents d’élèves à l’école de leur fils, où celui-ci est en situation d’échec. Remué, le couple se confie à l’assemblée, prenant à partie les anciens écoliers qui sommeillent en elle. Le texte signé Marie Fourquet et Philippe Soltermann saura nul doute relever votre pause de rires et de larmes bienvenus.?

«La disparition du cancre» Théâtre du Grütli, me 15 déc. à 12 h, 022 888 44 88, www.grutli.ch

Créé: 14.12.2015, 20h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...