Trois choses à savoir sur... «The Aeronauts»

CinémaUne histoire intéressante pour un résultat bien quelconque.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1. Record d’altitude en ballon en 1862

Nous voici sur une estrade, à Londres, en 1862. 10'000 personnes sont amassées pour assister au record d’altitude en montgolfière. Un scientifique et une pilote sont installés dans la nacelle, le voyage sera plus risqué que prévu. Le tout inspiré de faits ayant réellement existé.

2. Histoire vraie, scénario trompeur

Dès que l’engin prend un peu de hauteur, l’ivresse semble gagner ses deux occupants, fort désassortis. Le sérieux du scientifique s’accorde mal à l’extravagance de la pilote, libérée avant la lettre. Sur ce point, dommage que le film échoue d’ailleurs à nous les faire aimer.

Les comédiens, Eddie Redmayne et Felicity Jones, n’aident pas. D'autant plus que le scénario est trompeur et laisse croire qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés avant, ce qui est faux, puisqu’ils se sont même choisis pour cette mission.

3. Dimension aventureuse et décors

Reste que l’ensemble conserve les dehors du divertissement et qu’il y a même une certaine tension vers la fin du film, la dimension aventureuse du propos reprenant le dessus. Cela ne suffit malheureusement pas pour sauver une entreprise bien boiteuse, dans laquelle la mainmise de la production est par trop flagrante et la réalisation de Tom Harper bien trop impersonnelle pour faire la différence. Bon sujet pour résultat quelconque et sans relief.

Créé: 19.02.2020, 10h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...