«The Square» du Suédois Ruben Östlund rafle tout

Prix du film européenLa comédie suédoise «The Square» a raflé six prix samedi à Berlin, lors de la 30e cérémonie du Prix du film européen.

Ruben Östlund, réalisateur de «The Square», à Berlin. (Samedi 9 décembre 2017)

Ruben Östlund, réalisateur de «The Square», à Berlin. (Samedi 9 décembre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«The Square» du Suédois Ruben Östlund, déjà Palme d'Or en mai dernier à Cannes, a raflé six prix samedi à Berlin, lors de la 30e cérémonie du Prix du film européen. Cette comédie féroce tourne en dérision le monde de l'art et de la bonne société.

Le long-métrage a été désigné meilleur film et s'est également distingué dans les catégories «Réalisateur», «Scénariste», «Meilleur acteur» (Claes Bang), «Comédie» et «Décorateur Européen».

Dans «The Square», retenu par la Suède pour la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, l'acteur danois Claes Bang incarne un conservateur d'un musée d'art contemporain, qui prépare une exposition sur la tolérance et la solidarité. Son univers bascule soudainement avec le vol de son portable et de son portefeuille alors qu'il porte secours à une femme, un subterfuge des voleurs.

Le prix de la meilleure actrice est quant à lui revenu à Alexandra Borbély pour son rôle dans le film hongrois «On Body and Soul» (Corps et Âme) de Ildikó Enyedi, gagnant de l'Ours d'or au festival du film de Berlin.

Contribution européenne

L'Académie européenne du cinéma a également attribué le prix spécial pour la contribution européenne au cinéma mondial à l'actrice franco-américaine Julie Delpy. Cette dernière a notamment joué dans «Mauvais Sang» ou encore «Two days in Paris». Le réalisateur russe Alexandre Soukourov a pour sa part reçu le prix pour l'ensemble de son oeuvre.

La Suisse n'était pas nominée pour la catégorie reine, mais pour celle du court-métrage avec «En la Boca» du Lucernois Matteo Gariglio, une coproduction helvético-argentine. Le prix est revenu au film «Timecode» de l'Espagnol Juanjo Giménez. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2017, 00h17

Articles en relation

«The Square», la toile qui décroche la Palme

Evénement Corrosif et méchant, ce film n’épargne pas le public et on s’en réjouit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...