Mort de l'actrice Bibi Andersson, à 83 ans

Cinéma L'actrice suédoise était la muse du réalisateur Ingmar Bergman. Elle avait reçu l'Ours d'argent de la meilleure actrice en 1963.

Elle avait joué dans de nombreux classiques du maître suédois dont «Le septième sceau» (1957).

Elle avait joué dans de nombreux classiques du maître suédois dont «Le septième sceau» (1957). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'actrice suédoise Bibi Andersson est morte dimanche à l'âge de 83 ans, a annoncé sa fille, Jenny Grede Dahlstrand. Elle était l'une des actrices-fétiche d'Ingmar Bergman.

Elle avait joué dans de nombreux classiques du maître suédois dont «Le septième sceau» (1957), «Les fraises sauvages» (1957) et «Persona» (1966). Elle a commencé à travailler avec lui à l'âge de 15 ans, alors engagée pour jouer dans plusieurs clips publicitaires pour une marque de savon suédois «Bris» qu'il réalisait.

Bibi Andersson a reçu de nombreuses récompenses dont l'Ours d'argent de la meilleure actrice au festival de Berlin en 1963 pour son rôle dans «La maîtresse» du réalisateur suédois Vigot Sjoman. Elle a continué à tourner jusqu'en 2009, avant d'être victime d'un accident vasculaire qui avait laissé un côté de son corps paralysé.

«Elle laisse derrière elle un vide énorme pour tous ceux qui ont eu le privilège de vivre à ses côtés», a déclaré sa fille. Pour Jan Holmberg, président de la Fondation Ingmar Bergman, Bibi Andersson n'a pas toujours trouvé des rôles à sa hauteur. Mais «elle s'en saisissait et en faisait quelque chose bien plus grand», dit-il à l'AFP.

Les médias, et Bergman lui-même, parlaient souvent des comédiens de ses films comme de «ses» acteurs. Un jour, Bibi Andersson répondit: «Je n'appartiens qu'à moi-même», rapporte M. Holmberg. «Et c'était tout elle». (ats/nxp)

Créé: 14.04.2019, 21h18

Articles en relation

Un «chef-d'oeuvre» de Bergman bientôt en salles

Cinéma Un script fini et intact du géant du cinéma suédois a été retrouvé. Il sortira sur grand écran en 2018. Plus...

Dorian Rossel s’immisce dans l’âme de l’introspectif Ingmar Bergman

Théâtre Pour sa nouvelle création, l’artiste associé du Forum Meyrin allume la «Laterna Magica» du cinéaste suédois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.