«Lucky», éloge burlesque de Harry Dean Stanton

3 trucs à savoir sur…Feu Mr Stanton inspire un road-movie immobile dans le bled désertique où il coula ses derniers jours.

Vidéo: YouTube / KMBO Films


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

1) Filmer les petits riens d’un grand homme

Tous les matins, le vieux Lucky se lève, se toilette comme un chat, rase les trois poils qui lui poussent au menton, décoince ses muscles grâce à une séance de gymnastique en justaucorps. D’attaque pour commencer une nouvelle journée, le gaillard enfile une des trois chemises à carreaux identiques qu’il possède, ses bottes et son chapeau. Et part s’attabler chez Elaine’s, face à ses mots croisés.

2) Honorer Harry Dean Stanton

Lucky ressemble diablement au génial Harry Dean Stanton. Et vice versa. Un de ses potes ressemble diablement à David Lynch. L’acteur tourna cinq fois avec le réalisateur, notamment une scène aussi fugitive que sublime dans Une histoire vraie. Ici, ils philosophent de concert, sur la tortue President Roosevelt qui a pris la poudre d’escampette, ou les avocats retors qui vous vendent des cercueils. En fond sonore, les jeux télévisés qui bercent le quotidien de Harry, croassent l’Amérique ordinaire.

3) «Mourir, cela n’est rien mais vieillir»

Les mots de Brel résonnent comme le sifflement du crotale dans ce désert du sud-est américain. «Mourir, cela n’est rien mais vieillir» psalmodient les paysages immobiles. Pudique et inabouti, l’exercice aurait plu à Harry Dean Stanton en guise d’éloge funèbre.

Docufiction (USA, 88’, 8/14). Cote: ** (TDG)

Créé: 14.12.2017, 18h50

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...