«Liquid Truth», quand la rumeur s’emballe

CinémaDes soupçons de pédophilie entachent la réputation d’un maître nageur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment naît une rumeur? Comment se propage-t-elle? Comment s’insinue-t-elle dans les têtes et empoisonne-t-elle ceux qui en sont victimes? Dans cette époque qui voit triompher le politiquement correct, les problèmes d’attouchements sexuels sur enfants mettent le plus souvent les gens à cran.

Rubens, professeur de natation populaire et intègre, va en faire la cruelle expérience le jour où un adolescent laisse entendre qu’il a tenté de l’embrasser sur la bouche. Deuxième film de la réalisatrice Carolina Jabor, «Liquid Truth» traite un sujet à rebours, c’est-à-dire en épousant le point de vue d’un faux coupable. Du coup, elle désamorce la problématique sociale et le plaidoyer qui peut parfois résulter de semblable thématique. Le regard est juste, la mise en scène lumineuse, les comédiens parfaitement à leur place, et le rythme ni trop lent ni trop rapide. Une fiction nécessaire souvent accablante pour les parents.

Drame, (Brésil, 87’), Cote: **

(TDG)

Créé: 05.12.2018, 15h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...